Le tutorat

Clé de la réussite de l'intégration d'un nouveau salarié, la désignation d'un tuteur est obligatoire dans le cadre d'un contrat de professionnalisation. Il est choisi parmi les collaborateurs expérimentés de l'entreprise dont les qualifications sont en adéquation avec celles préparées par le salarié qu'il tutore. Afin de réussir sa mission, il est vivement conseillé au tuteur de suivre une formation adaptée.

Vous devez choisir un salarié volontaire pour accompagner le bénéficiaire du contrat  de professionnalisation. 

 

Dispositions spécifiques aux CQP

Dans le cadre du dispositif CQP, le tuteur doit obligatoirement :

  • avoir suivi une formation ;
  • être positionné au moins à l'échelon C du niveau de qualification correspondant à la formation CQP visée par le tutoré.

 Accord relatif à la fonction tutorale du 17 octobre 2007 

Les mesures spécifiques de la branche en faveur du tutorat

Afin de valoriser le rôle primordial du tuteur, personne-clé facilitant le transfert des savoirs et savoir-faire de l’entreprise, les partenaires sociaux de la branche ont signé un accord portant sur la fonction tutorale et établit une charte de la fonction tutorale pour aider l'entreprise à accompagner le salarié tuteur.

Dans le cadre du dispositif CQP, le tuteur doit obligatoirement :

  • avoir bénéficié d'une formation obligatoire dispensée par un organisme habilité par la CPNEFP, d'une durée de 2 jours minimum,
  • A l'issue de la formation à l'exercice de la fonction tutorale, une attestation sera obligatoirement remise au salarié formé ; celle-ci est valable pendant 3 ans, à l'exception des tuteurs exerçant leur fonction régulièrement et pour lesquels une formation de recyclage d'1 journée tous les 5 ans est suffisante.
  • être positionné au moins à l'échelon C du niveau de qualification correspondant à la formation CQP visée par le tutoré.

 Accord relatif à la fonction tutorale du 17 octobre 2007 

Intergros finance votre projet

Consultez les modalités de financement ICI.